dimanche 3 janvier 2010

Têtes en l'air (n°5)

Têtes en l'air (n°5)Comme c'est reparti pour un tour, je commence le mien du côté de chez Vélasquez. Enfin, presque... Après, on verra.

Stylo bille et acrylique sur papier
Ballpoint pen and acrylic on paper

15 commentaires:

Denis a dit…

Très sympa ce mélange de stylo bille et d'acrylique, ça donne une matière intéressante... et la déformation du visage est spectaculaire.

Guillaume Néel a dit…

Il y a beaucoup de sensibilité dans cette représentation de Vélasquez.
Ce petit œil qui frise en coin comme sa moustache lui donne beaucoup de profondeur.
Il est noble et affuté comme ton début d'année.
Meilleurs voeux !

Thierry a dit…

Denis > Merci !

Guillaume > Merci pour tes voeux, cher Guillaume ; je t'adresse les miens en retour.
Il ne s'agit pas d'une caricature de Vélasquez, mais seulement d'un personnage pour le costume et l'éclairage duquel je me suis (très librement) inspiré du maître, puisque ce peintre est une formidable source d'inspiration. Toutefois, ce n'est encore là qu'un essai...

theb a dit…

Bonne année mon cher Thierry ! Voila qui est bien sympathique pour démarrer l'année. Bon courage pour ce début de Janvier mon bon.

FreZ a dit…

Ce Don, c'est bien le tien.

Dis-moi, préparerais-tu quelque chose sur le chevalier à la triste figure (qui plus avait las qu'aise) ?

[code "anesse" : du petit lait pour commencer l'année :) ]

Lunaba a dit…

[Tous les mots sont fins quand la moustache est fine.]E. Rostand ^^
j'aime beaucoup le relief obtenu :)

larkeo a dit…

Bonne année et vivent les yeux et les moustaches qui frisent !

Francky a dit…

Meilleurs vœux à toi mon cher Thierry, tu commences 2010 très fort avec cette tête en l'air.

Saturnas a dit…

Il serait bien sur un cheval à pourfendre les moulins. Hirsute et noble à la fois, la classe !

BODARD a dit…

L'homme qui a le sang chaud pensa : "Celui qui a ce don, qui rote et qui vesse ainsi à ma table, est à coup sûr un bon vivant". La servante, aise et paix, en rit encore.

PS : excuse-moi, ce doit être la nouvelle année qui me fait cet effet-là...

Thierry a dit…

Theb, Francky > Merci, et meilleurs voeux également !

FreZ > J'aimerais bien... (réponse pratique qui peut s'appliquer aux trois phrases de ton commentaire) :)

Lunaba > Au siècle d'or, en Espagne, la moustache ne se portait pas encore à la Clark Gable ou Errol Flynn. Mais, à cause de l'épaisseur d'esprit dont elle semble pourtant être la jauge selon Rostand, j'ai fait le crâne petit afin d'équilibrer contenant et contenu, et ce nez qui, peut-être, ne lui aurait pas déplu.

Larkéo > Bonne année à toi aussi !

Saturnas > C'est une recherche, une sorte de mise en bouche. Rien ne dit que c'est LE personnage idéal, pas plus qu'il n'est définitif, mais c'est celui qui traîne le plus au bout des doigts actuellement. Je teste des expressions, des postures, des costumes, des lumières...

Bodard > Le chevalier à la Triste Figure n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler un bon vivant, mais rien n'empêche d'en rire, au contraire. Héhé !, avec cette histoire de vesses et de rots, nous risquons de ne pas être en odeur de sainteté bien longtemps...
Allez, je retourne à mes moulins (à vents, naturellement).

Achdé a dit…

miam, un coté BD que ne renierait pas le maître espagnol !

Thierry a dit…

Achdé > Le côté BD est tout à fait volontaire. Je tâtonne, j'essaie, j'expérimente, je bricole...

Kris a dit…

Superbes matières, belle trogne et superbe moustache !.
Ma vision du personage pour un concours :
http://pagesperso-orange.fr/grabouille/lapierre-illustration-caricatures-5.html

Zoun a dit…

Incroyable ce que vous faite!
Bravo!