lundi 31 mai 2010

Têtes en l'air (n°6)

Têtes en l'air (n°5)Des choses se précisent, certains traits du visage et de la personnalité se font désormais plus nets. Un personnage prend corps petit à petit, mais il faudra encore un peu de temps pour l'apprivoiser afin, par exemple, de le rendre parfaitement identique d'un angle de vue à l'autre, quelque soit sa position.
De précédents croquis d'expression réalisés très vite (ci-dessous) permettent au moins de se rassurer sur ce point : le bonhomme paraît offrir des possibilités de jeu intéressantes.
Têtes en l'air (n°5)On verra ce que l'avenir lui réserve.

Crayon et stylo bille sur papier
Pencil and ballpoint pen on paper



La bande-annonce du film Les petits ruisseaux de l'ami Pascal Rabaté est visible ICI (avec Daniel Prévost, Bulle Ogier...). Sortie nationale le 23 juin prochain. Qu'on se le dise.

6 commentaires:

Guillaume Néel a dit…

Héhé. Ça prend bien forme.
Le coup de la moustache émotionnelle est des plus efficace.
Je mettrais ma main a coupé que son corps sera très expressif lui aussi.
On en redemande.

FreZ a dit…

Très expressif... J'adore !

Denis a dit…

C'est un énorme boulot, rendre les différents angles de ce visage tout en gardant les mêmes proportions n'est pas une mince affaire et tu y arrives parfaitement...

Anonyme a dit…

j'adore ces expressions, plutôt sympathique le bonhomme!!!
Bravo Thierry.
Valérie

Francky a dit…

Excellent, il prend du caractère le bougre. Il ne lui manque plus qu'une date de naissance officielle (une BD par exemple). La vue de dos en haut à droite est d'une efficacité redoutable quand à l'expression "du haut à gauche" c'est terrifiant. J'ai hate de voir évoluer ce Don Quichotte.

Thierry a dit…

Guillaume > La bouche étant assez peu visible, la moustache et la barbiche deviennent naturellement des outils de langage visuel pour appuyer les expressions du personnage.

FreZ > Merci beaucoup.

Denis > Le travail sur les proportions est justement celui qu'il reste à faire, mais je ne m'en inquiète pas outre mesure. Ces croquis ne sont essentiellement que des recherches d'expressions.

Anonyme > Merci, Valérie. Le bonhomme est beaucoup moins hiératique ici que dans le roman de Cervantès. C'est un choix...

Francky > La gestation de ce projet étant considérablement plus longue que chez les éléphants ou les baleines. Alors...