dimanche 12 septembre 2010

Claude Chabrol

Claude ChabrolSale temps pour les amateurs de pipe.

Claude Chabrol - Stylo bille sur papier
Claude Chabrol - Ballpoint pen on paper


Voir aussi les exquises versions de Grand, Maëster, Guillaume Néel et Francky.

15 commentaires:

Grand a dit…

Ouais, à croire que se fendre la pipe sans la casser devient dur ces temps-ci...(J'ai bien fait d'arrêter d'rire).
Bel hommage, direct et efficace, bravo Thierry!

(...et merci)

Cali a dit…

J'aime aussi beaucoup ce traité, plus "brutal" et qui convient ici si bien au choc du moment...

FreZ a dit…

Ce trait-ci me fait penser à Will Eisner (ou aux graphismes des 101 dalmatiens).
Je me doutais bien trouver un hommage à ce gourmand de la vie et des bonnes choses ici. Bravo pour l'avoir fait (et si bien, comme d'hab).

(code : inchall. Au 'a' final près, c'était l'idéal pour saluer un disparu :) )

Guillaume Néel a dit…

Tu as bien saisi son expression ainsi que son regard de folie douce.
La simplicité des formes le rend très dynamique.

BODARD a dit…

Cette nouvelle approche, plus stylisée et plus "jetée", me comble ! Et la ressemblance est extraordinaire. Bravo.

Anonyme a dit…

Belle caricature,hommage émouvant!!!!!!!!!!

Chantal a dit…

Désolée,j'ai cliqué trop vite!!!!!! ;-)

galien a dit…

Oui j'aime beaucoup ce dessin qui donne l'impression de simplicité dans le trait, et rend une attitude très réaliste de Chabrol... Bravo !

Denis a dit…

L'expression est superbement drôle, la ressemblance parfaite, et ce trait vif et énergique me plaît beaucoup.

Larkéo a dit…

Bien vivant grâce à ton crayon. Incisif comme il convient au bonhomme. Super.

yal a dit…

superbe petit hommage à Chabrol..tu l'as chopé espiegle, on ne pouvait pas mieux le résumer..bravo, et bonne suite!

Thierry a dit…

Grand > ... Merci à toi.

Cali > Le visage est apparu dès le premier coup de crayon, sans aucun effort. C'est à ce genre de détail qu'on mesure la popularité de quelqu'un, la sympathie qu'il inspire et, par conséquent, le vide que cause sa perte.

FreZ > Will Eisner ? Outch !...

Guillaume, Galien, Denis, Yal > L'expression de Chabrol est finalement facile à saisir tant son visage élastique avait quelque chose de cartoonesque lorsqu'il se prêtait à toutes sortes de facéties.

Bodard > C'est un trait plus habituel chez moi, plus proche d'un style BD ou dessin animé (si tant est que ça existe), et qu'on retrouve un peu dans mes Têtes en l'air.

Chantal, Larkéo > Merci beaucoup. C'est quelqu'un dont j'appréciais lire, voir et entendre des interviews. Sa causticité et son rire me plaisaient bien. Corneau et lui étaient de véritables encyclopédies du septième art, ce qui fait brutalement un paquet de connaissances et d'intelligence qui disparaît.

Lunaba a dit…

le côté joueur et farceur de ce cinéaste flaire le bon vivant :)

Julieta a dit…

Ooooh le bel hommage que voilà! J'aime beaucoup la façon dont tu l'as stylisé, je trouve qu'il a quelque chose entre Disney & Uderzo (ça vient certainement de son expression et du côté cartoonesque de Chabrol comme tu le disais plus haut). Bravo :)!

Guto Respi a dit…

Great Thierry!!! Great!!