lundi 6 septembre 2010

Michèle Morgan

Michèle MorganC'était une esquisse au crayon qui aurait dû le rester, le temps de laisser la maturation faire son travail. La curiosité d'y poser le stylo a été la plus forte, juste pour essayer.
Petit souvenir inachevé de cet été qui nous a tout de même gâter d'un tas de beaux cieux doucets.

Michèle Morgan - Crayon et stylo bille sur papier, couleurs numériques
Michèle Morgan - Pencil and ballpoint pen on paper, digital colors

15 commentaires:

FreZ a dit…

Embrasse-moi !

BODARD a dit…

Parmi toutes les M.M. qu'on aime,
laquelle aimé-je le plus ? Quel dilemme !
Bon sang mais c'est bien sûr,
la plus belle figure
est sans doute celle dessinée
par les doigts potelés du pote Coquelet.

Poussinaute a dit…

Pffff !
Je pleure... d'admiration !

Thierry a dit…

FreZ > On pourrait nous surprendre, voyons !

Bodard > Potelés, potelés... faut le dire vite quand même.

Poussinaute > Je m'en voudrais d'aller aussi loin dans l'émotion, mais tant que ce n'est pas l'émotion de censure...

Larkéo a dit…

Elle fait semblant de ne pas te regarder comme si quelque chose de très intéressant passait, là, à côté, sur le mur du studio. Pendant ce temps tu peux la détailler sans qu'elle s'en aperçoive. Yeux immenses prêts à verser la larme qui renverse l'homme pour l'achever de sa bouche toute douce...Voilà ce que me raconte ton dessin !

Denis a dit…

Pour moi cette caricature est déjà aboutie, la maturation a largement fait son travail, mais j'oublie que tu es un perfectionniste ;-)

Guillaume Néel a dit…

La Marie-Morgan est une sirène bretonne, la Michel Morgan est une si reine Coquelet.
Je m'attendais à la voir apparaître sous peu, et je ne suis pas déçu.
Je n'arrive pas à savoir si la petite note de bleu dans les yeux est un effet d'optique, où si tu l'a subtilement glissée.
Bravo Thierry.

Maëster a dit…

Après m'avoir refilé le hoquet des brunes, voilà que tu me coupes le souffle d'une blonde...

Thierry a dit…

Larkéo > Tu parles d'une larme et Poussinaute de pleur... Fichtre. Je suis touché car je n'aurais jamais imaginé que ce dessin puisse raconter tant de choses.

Denis > Il reste toujours des bricoles à régler, des détails à reprendre... On pourrait consacrer toute son énergie à n'explorer qu'un seul visage, mais on passe de tête en tête avec la seule conviction de n'avoir peut-être fait qu'un premier pas sur une nouvelle piste.

Guillaume > Les iris sont bien colorés. Je ne l'aurais probablement pas fait si le dessin avait été achevé, mais en l'état je trouvais qu'il manquait juste une accentuation du point focal que sont les yeux.

Maëster > La cigarette ne te réussit pas ? (...je ne fume pas non plus).

Emma a dit…

Très belle , elle aussi.
Merci pour le mot de bienvenue.

Thierry a dit…

Emma > L'équilibre entre sa beauté lumineuse et une certaine dureté du visage n'est pas encore trouvé, à mon avis. Il faudra que j'approfondisse le sujet.

Achde a dit…

MI RO BO LANT ! Au fait, je n'ai plus de nouvelles de vous depuis notre dernier courriel. Pas de problème ? On se tient au courant.

Thierry a dit…

Achdé > Je suis vraiment désolé du retard à vous répondre, cher Achdé. Pas de problèmes, si ce n'est un emploi du temps fort chargé.

Grand a dit…

J'imagine aisément l'exquise esquisse de départ qui a joliment amené à cette maturité là... Superbe, cher Thierry, une fois de plus!!

Lunaba a dit…

la divine aux yeux de chat, la féline au regard perçant :)