dimanche 10 octobre 2010

Émile Zola

Émile ZolaEn ce monde-là, faire des rêves fut cet idéal tellement passionné qu'il choisit de combattre l'injustice pour en marquer le commencement.

Émile Zola - Stylo bille sur papier
Émile Zola - Ballpoint pen on paper


Voir aussi la version de l'excellent Patrick Mate.

24 commentaires:

BODARD a dit…

Cher Thierry, ton collier d'écrivains s'enrichit là d'une nouvelle perle. C'est MA-GNI-FI-QUE !

charlieM a dit…

Un seul mot:

WHOW!!!!!

Pas tres constructif ni creatif mais c'est le seul qui vienne a mon cerveau black-oute.

Quelle finesse, seigneur...tu n'es pas humain.:)

Podar Cosmin a dit…

Super nice drawing :D, tres beau pas d'accents dans mon vocabulaire mais tres bon :D

galien a dit…

Ouaip superbe et toujours cette touche unique dans vos dessins, cette "patte" vraiment admirable... Bravo !

FreZ a dit…

J'aime beaucoup, en particulier, la façon dont tu as rendu la lumière sur le visage de ce Droopy génial (toujours à se plaindre : les bougons m'accaparent, disait-il, "et nanana, et nanana", c'est assommant ! :) ).
Magnifique, en un mot.

Stephan a dit…

Effectivement le scan ne rend pas toute la grandeur de ton dessin. Ton post est magnifique, l'original est sublime. Rien ne vaut le fait de poser ces yeux sur des originaux, comme nous avons pu le faire à St Malo ce WE sur ceux du "maître" Jean Mulatier. Je suis heureux d'avoir pu te rencontrer cher Thierry.

oil a dit…

c'est vraiment superbe cette technique (quand on sait la maîtrisé comme toi/vous) l'atout majeur par rapport au crayon de papier, c'est la profondeur des noirs! Du coup le contraste blanc du papier et noir du stylo permettent des effet extraordinaire!! Il y a dans cette caricature une impression de lumière qui irise le dessin!! Magnifique! Et que dire du reste, posture déformation, travail des valeurs!! Du grand art!J'ai essayé le stylo, mais ça fait des "patés" tu/vous utise/ez quoi comme stylo? (je sais jamais si je dois dire tu ou vous)

Guillaume Néel a dit…

Quelle lumière plongeante dont tu as su tirer un grand profit pour donner de la profondeur au regard et à la moustache.
Ton rendu de volume sur la mâchoire tout en douceur, mais montrant qu'il garde les dents serrés est superbe.
Et puis ce regard désabusé du père du naturalisme, fin observateur de la société fut, est et restera toujours d'actualité.
Merci Thierry pour cet excellent moment.

Francky a dit…

Le modelé de la joue et la finesse de la barbe me laisse sans voix, Chapeau bas. Le rendu, les nuances de gris, c'est tellement fort qu'on aurait tendance a oublier la qualité de la caricature et pourtant...

Achde a dit…

perfection, perfection, perfection. j'en deviens rougon euh… bougon !

Maëster a dit…

Pour avoir l'immense privilège de pouvoir admirer l'original aussi précis et précieux qu'une miniature persanne, je m'associe à ce concert de louanges méritées, sans même oser faire le jacques (car faire le Jacques use, à force).

Décidément, comme j'ai pu le constater sur ta Romy, tu gères mine à la perfection et ta pointe Bic n'est jamais lasse, aux moirages délicats...

Et mille bravos encore, et merci pour ces beaux moments partagés autour d'une crêpe...

Larkéo a dit…

et dire que je t'ai manqué à Saint-Malo...J'ai appris que tu y exposais en en partant. Grrrrr ! la prochaine fois je ferai plus attention à la BD qu'aux bateaux et aux rochers. Mais je suis contente pour toi de cette reconnaissance et j'espère que ces moments malouins t'ont été fructueux. Emile en a marre de poser mais il est magnifique ! il a bien fait de patienter un peu.

Cali a dit…

Oh quelle expression !!
J'adore (:

Grand a dit…

Zola-la-la-la, encore en plein dans l'Emile! (...désolé pour la bassesse du jeu d'mot, je gère minable en ce moment, mais bon, tout à déjà été dit)
Percutant, cher Thierry, percutant!!

Thierry a dit…

Bodard > Tu as rédigé un commentaire dont j'en bracelet mots avec plaisir. Merci, cher Christophe.

Charlie M > Prends le temps de remettre ton cerveau en mode white-in (j'attendrai patiemment que tu sortes du black-out).

Podar Cosmin > Thanks a lot !

Galien > Étonnamment, cette patte tend à disparaître quand je ne représente pas le fond, ou quand je le traite numériquement (j'ai déjà essayé pour gagner du temps, ce qui ne serait pas négligeable). De là à considérer que je devrais peut-être me limiter à ne dessiner que des fonds, il n'y a qu'un pas...

FreZ > Tout, jusqu'à la lumière se dessine à la trame. Or, dessiner à la trame a ceci de particulier qu'on cherche toujours le meilleur angle d'attaque, celui par lequel l'effet percutera le mieux, au bon heurt des trames en quelque sorte.

Stephan > C'est agréable pour moi aussi de pouvoir mettre un visage sur un commentaire.
Rien ne vaut en effet de pouvoir contempler des originaux. Et, ce week-end à Saint-Malo fut un véritable festival pour les yeux.

Oil > Le stylo permet d'obtenir rapidement des noirs très profonds alors qu'il est plus difficile de révéler les nuances les plus claires, contrairement au crayon. Moins souple que ce dernier, le stylo offre cependant l'avantage d'un rendu presque vernissé (sans doute à cause de la viscosité de l'encre) avec, parfois, des impressions de glacis, comme s'il s'agissait de fines couches transparentes superposées.

Guillaume > Outre ses romans, ce qui m'intéresse surtout chez Zola c'est, comme Anatole France le déclara, qu'il fut un moment de la conscience humaine lorsqu'il prit volontairement part à l'affaire Dreyfus pour que la justice soit rendue à cet homme accusé à tort.

Francky > Si la technique venait à l'emporter, il serait alors temps que je m'en sépare.

Achdé > Il faut surtout ne pas se laisser abattre, parce que l'abattu mène au pire, parfois.

Maëster > Tu m'as donné des ailes, à Saint-Malo. Crois-moi si tu veux, mais un coquelet volant c'est rare.
... C'est moi qui te remercie infiniment.

Larkéo > Sauf erreur de ma part, je n'exposais pas à Saint-Malo : je m'y suis rendu comme simple visiteur. Toutefois, tu aurais pu me retrouver facilement, car il était possible de me suivre à la trace tant j'ai bavé devant les œuvres de Mulatier (oui, Dieu était l'invité d'honneur), Da Costa (qui m'accompagnait avec quelques uns de ses travaux) et Maëster (qui dédicaçait son sketchbook et m'a offert bien plus que de feuilleter son carnet d'aquarelles...). On se croisera peut-être au prochain festival.

Cali > Merci, chère et talentueuse artiste.

Grand > Trouver que l'auteur de L'Assommoir est percutant, c'est lui faire honneur.

Denis a dit…

Je suis toujours impressionné par ta technique : on ne voit même pas les coups de stylo, la trame est vraiment hyper-fine...
Aussi, je serais curieux de voir ça de près "en vrai" parce que là, je n'y comprends toujours rien :-)

Grand a dit…

(bis)...d'où l'utilisation volontaire de cet adjectif!!

theb a dit…

Et bien tu vois, je fais la même tête depuis ce weekend, quand je pense qu'on s'est loupé à fort peu de choses... mais ça va, j'accuse le coup (ça c'est fait:). Comme d'habitude mon cher Thierry, encore un superbe dessin. Il me tarde de voir un jour, peut être, tes originaux. Excellent Tony Curtis aussi !
Bien à toi.

Thierry a dit…

Denis > Au premier abord, les originaux ressemblent à des tirages sur papier. C'est rageant.

Grand > J'avais bien compris.

Theb > La journée à Saint-Malo était finalement bien trop courte, mais c'est ce qui fait la saveur des bons souvenirs accumulés à cette occasion. La prochaine fois, si tu le veux bien, on essaiera d'en ajouter d'autres.

Ma Semaine En Image a dit…

Au niveau des qualificatifs je crois que je ne serais pas original.

D'ailleurs je ne trouve pas mes mots. On est sans doute égaux en droit mais pas en dessin...

Quel plaisir ce blog.

seb. a dit…

Maniiifiiiique !

Lunaba a dit…

la révolte sourde, la solidarité, la misère suintante et authentique, la domination du bourreau sur l'opprimé..
ce regard où l'on sent le poids de l'impuissance face à cette machinerie si lourde qu'est l'injustice sociale...
un grand homme.

Thierry a dit…

Ma Semaine En Image > Il est peu certain que je sache vraiment faire autre chose de mes dix doigts (parmi lesquels, d'ailleurs, cinq seulement tiennent le crayon). Merci beaucoup.

Seb > Merci aussi.

Lunaba > C'est un beau résumé, et une porte ouverte sur son œuvre et son action.

Chantal a dit…

Cette caricature est vraiment magnifique!!!! ;-)