mercredi 1 décembre 2010

Woody Allen

Woody AllenÀ l'occasion de ses soixante-quinze ans, sortons la gnôle et trinquons à sa santé !

Woody Allen - Stylo bille sur papier
Woody Allen - Ballpoint pen on paper


Voir aussi les versions des amis Christophe Bodard, Maëster, et de Dominic Philibert.

12 commentaires:

BODARD a dit…

Un angle pas facile à caricaturer et tu t'en sors avec maestria : bravo ! De plus, la posture "penchée" est typique du bonhomme, excellent choix.

Cali a dit…

J'aime bien aussi ce traité différent, ça fonctionne vraiment très bien ! Sans parler de la caricature elle-même, vraiment bien vue (:

galien a dit…

Oui comme le souligne Bodard, l'angle de vue est original, casse-gueule si j'ose dire. Mais c'est vrai que le résultat est particulièrement réussi !

FreZ a dit…

Coincé dans les embouteillages, je viens d'entendre un long extrait de "Manhattan" sur fond de musique de Gershwin. Un plaisir que tu viens parfaire... Merci. :)

Francky a dit…

Pfff, rien à dire, l'angle, l'attitude, la caricature en elle-même, la lumière, ...
chapeau l'artiste

Thierry a dit…

Bodard > Est-ce parce que je crobarde souvent des tronches sous cet angle de vue que je ne le trouve pas particulièrement compliqué à mettre en place ? En tout cas, je l'aime bien (l'angle de vue) pour l'exploitation qu'il permet des volumes.

Cali > Le traité vient de ce que le croquis a été dessiné vraiment vite, et qu'il est de très petite taille, ce qui lui confère sans doute une certaine densité.

Galien > S'agissant d'un premier jet, je ne le considère que comme un travail préparatoire, une piste à explorer. Le nez n'est pas très bon, les sourcils et les yeux ne sont pas assez exagérés... Il y aurait encore à dire, mais l'intérêt d'une tête comme celle de Woody Allen, tout comme celle de Groucho Marx d'ailleurs, est qu'il en faut peu pour qu'on le reconnaisse. J'y reviendrai surement...

FreZ > "Chapter one... He adored New York City. He idolised it all out of proportion..."
C'est le premier film que j'ai vu de Woody Allen, et l'un de mes préférés.

Francky > Il y aurait bien des critiques à formuler (voir plus haut) qui permettraient de l'améliorer, mais je te remercie de ce commentaire et de ton encourageante bienveillance.

Guillaume Néel a dit…

J'allais exprimer le presque le même commentaire que Christophe, angle d'attaque difficile et virtuosité de ta façon de l'avoir surpassé.

J'aime beaucoup le volume rendu dans le bas du visage par les angles des hachures.
Bravo.

Jean-Marc Borot a dit…

C'est superbre. J'admire notamment la structure de ton dessin, l'angle donné au front, qui se prolonge jusqu'au menton côté gauche, mais qui est inversé côté droit pour suivre l'angle du nez... c'est très très fort, et très beau. Comme cette façon, si efficace, de faire avancer la lèvre inférieure.
Bravo.

Soluto a dit…

La gnôle... Ah, ah, ah... La gnôle... Je me dis tiens, pourquoi la gnôle?... je gamberge, ça me saute à la comprenette! Warf!!! la gnôle...
J'en ris encore en tapant ce commentaire... Le dessin, quant à lui, m'inspire, comme aux autres un profond respect... Bravo Thierry...

Thierry a dit…

Guillaume > Merci d'avoir souligné ce détail (l'angle des hachures) car c'est bien l'objectif que j'essaie d'atteindre : exprimer le volume grâce aux hachures. Cela n'a rien de révolutionnaire en soi, mais je place la difficulté dans la restriction du nombre d'angles permettant la perception des volumes. C'est peut-être une lubie...

Jean-Marc > Je dois préciser que la photo utilisée m'a quelque peu facilité le travail à propos des différents points que tu as remarqués. Je me suis d'ailleurs laissé prendre à ce piège puisque, malgré cela, d'autres détails, et pas des moindres, m'ont échappé (le nez, les paupières, les sourcils...).

Soluto > Cette histoire de gnôle vient de très loin... Houlaaa !, vous ne pouvez pas imaginer comme elle vient de loin.
Merci beaucoup !

Denis a dit…

C'est vraiment impressionnant de voir à quel point tu maîtrises le trait, même les traits de constructions donnent du dynamisme à l'ensemble.
J'aime beaucoup également le cerné plus épais qui donne de la force à cette caricature, très réussie et très ressemblante.

Elisabeth a dit…

Découvert par le biais du blog de Guillaume Néel, très belle caricature !