dimanche 25 novembre 2012

Larry Hagman

Larry Hagman
J. R. Ewing en version bleue, parce qu'un ton uni vert impitoyable aurait été un pléonasme visuel.

Larry Hagman - Graphite sur papier, couleur numérique
Larry Hagman - Graphite on paper, digital color


Voir aussi la mordante version de Maëster, ainsi que celle de Mike Eppe.

11 commentaires:

john a dit…

very nice indeed..a fitting tribute

galien a dit…

Arf ! Superbe !
Nul doute qu'il aura été enterré en grandes pompes : le capitalisme triomphant lui doit bien ça !

franck a dit…

Superbe, j'adorais cet acteur et cette série. Bel hommage !

FreZ a dit…

Peut-être le premier personnage de série TV que j'aie haï... Contrairement à sa représentation ici-même que j'adore :)

francky a dit…

Pas très fan de la série TV mais la caricature est à tomber. Bravo !

Chantal a dit…

Belle réalisation,c'est vrai que c'était plaisant de détester le personnage incarné par cet acteur!!!

Mike Eppe a dit…

Excellent !
J'en ai fait un, en restant imbibé de l'ambiance de Western de mon "Wanted!" que je viens de recevoir.
Encore excellent (le livre) ! Félicitation!
J'aurai voulu être présent à St Malo, pour voir tout ça en vrai :)
Bàt
Mike

Mike Eppe a dit…

Merci pour le lien, c'est bien aimable à vous! :)
Mike

Thierry a dit…

John > Thanks a lot.

Galien > Une gerbe, tout au plus. Les magouilles pétrolières de l'abominable J. R. sont de la roupie de sansonnet face au cataclysme mondial provoqué par la crise des subprimes.

Franck > Ce fut le rôle de sa vie, car bien qu'il ait tourné notamment sous la direction de Sidney Lumet, Otto Preminger et John Sturges, il ne fut jamais un acteur de premier plan ailleurs que dans Dallas.

FreZ > C'était tout de même particulier, pervers et tordu, d'avoir fait de ce salaud de J. R. un héros de série télévisée.

Thierry a dit…

Francky > Je n'étais pas fan non plus de la série dans laquelle, quand ils n'avaient pas un téléphone collé à l'oreille, les acteurs se servaient un verre de whisky avant de passer un coup de fil. C'était d'un ennui...

Chantal > Personnage détestable, oui, et fascinant (pour l'époque).

Mike Eppe > Merci pour Wanted!, et bravo encore pour cette version de Larry Hagman.

Lili Mac a dit…

Mortel raccord chapeau sourcils