jeudi 31 juillet 2014

Jean Jaurès

Jean Jaurès
On commence par dessiner une tête, puis deux, puis une petite foule. Pas toute celle du Pré-Saint-Gervais, de la célèbre série de photos, mais juste assez pour avoir un bout d'humanité.

Jean Jaurès - Graphite sur papier, rehauts numériques
Jean Jaurès - Graphite on paper, digital highlights

5 commentaires:

MaPY a dit…

Bravo, Jaurès pas fait autrement !

BOD a dit…

Si Jaurès su, Jaurès pas venu. Quoique ses fidèles n'étaient guère des moutons.

soluto a dit…

Extraordinaire! Les mises en scène un peu sophistiquées vous vont à ravir!...

"Odin" le Tiche a dit…

Entre "le Radeau de la Méduse" et "la Liberté guidant le Peuple", une belle compo digne de ton talent !
Chapeau(x) !

Thierry COQUELET a dit…

MaPY > Sans doute, mais Jaurès-urtout pu faire mieux. Comme chaque dessin est le croquis du prochain, j'espère en faire quelque chose un de ces jours.

BOD > On remarque tout de même que son petit gibus sur la tête s'est bien pris le melon. Alors que le tien, de Gibus, porte très bien le béret.

Soluto > C'est tentant, parfois, de sortir du cadre du photomaton.

Odin le Tiche > Merci ! Je ne suis pas certain que ce dessin rende justice à la superbe photographie dont je me suis inspiré (Jaurès au Pré-Saint-Gervais, le 25 mai 1913), mais j'espère bien y revenir un jour.