jeudi 12 février 2009

Jeanne Moreau

Jeanne MoreauQuand on dit Mademoiselle Jeanne Moreau, il faut s'en tenir au sens qu'une ancienne tradition théâtrale confère à ce titre. Sinon, en dépit du trouble suscité par le rapport entre le mot et la chose, on comprend la difficulté ironique des jeunes générations à faire se rejoindre l'image qu'elle fut naguère, et sa réalité charnelle soumise à l'érosion du temps et à la loi de la gravitation universelle. Lesquelles, comme à chacun, se rappellent inexorablement à notre bon souvenir commun. Dont acte.
Si cette caricature ne plaide pas pour la dame, elle ne témoigne pas non plus, de prime abord, de l'admiration que je lui voue pourtant. En un mot, Jeanne Moreau me fascine.

Caricature réalisée à partir d'une série de photos prises lors de l'émission Esprit critique, en direct d'Angers le 21 janvier dernier, au beau milieu du Festival Premiers Plans.

Peinture numérique, 24x30 cm
Jeanne Moreau during the radio broadcast Esprit critique on France Inter, European First Film Festival of Angers, 2008.01.21 - Digital Painting, 9"45x11"8

12 commentaires:

larkeo a dit…

Oserai-je ? Je sais que planquée derrière les pixels on peut oser. Mais mon éducation tout de même me fait hésiter... Bon tant pis je me lance : je n'aime pas du tout cette caricature, mais alors pas du tout. Trop proche d'une photo, elle perd de l'impertinence pour gagner... je ne dirais pas du morbide mais presque...
Ne m'en veuillez pas Thierry, sachez que j'apprécie au plus haut point votre travail. C'est juste épidermique ici. Du coup je vous vous vouvoie !!!

Stéphanie a dit…

Bon, tu sais ce que je pense des caricatures donc... :)
En attendant, elle n'a pas ses lunettes !! ;)

Le Vieux Paris d'Albert Robida a dit…

Je comprends la réaction de Larkeo et je la respecte. En revanche, à peine la page ouverte et l'illustration s'affichait que ce n'était pas équivoque, c'était bien elle, toute diforme de ressemblance, mais savoir vraiment ce que c'est de toucher la peinture numérique, je tire mon chapeau à celui qui a su capter l'essentiel et le retranscrire de manière extra-réaliste... huhu...
et pi, j'aime bien quand une illus me "parle" immédiatement ;-)

Bonne fin de semaine...

larkeo a dit…

Avec touts mes excuses d'avance, je t'ai taggué pour la saint-Valentin. Sans ambiguïté aucune, mon Nomme me surveille!!!
http://larkeo.wordpress.com/2009/02/14/i-love-you/

Saturnas a dit…

Jeanne Moreau déjà... je ne l'aime pas du tout et c'est l'une des rares actrices qui me fait cet effet alors la caricature ne peut que lui rendre hommage ! D'autant que le rendu des cheveux me fait penser à un bidouillage informatique, une sorte de morphing alors c'est bien et c'est pas bien mais comme dirait l'autre : je me comprends...

Anonyme a dit…

J'aime beaucoup l'exercice de style et le trouve vraiment réussi. Serait-ce la Joconde de l'auteur ?

Gérard M

Thierry a dit…

Larkéo > Tu me prêtes là des intentions que je n'ai vraiment pas eues. La caricature n'a rien d'un portrait de cour, c'est certain, et c'est bien là son moindre défaut.
Stéphanie > Elle ne les portait pas ce jour-là. Mais je ferai probablement une version avec lunettes un de ces jours.
Laurent > Merci. Il y a encore bien des défauts dans le modelé que je tenterai de corriger ultérieurement.
Saturnas > Il s'agit bien d'une peinture digitale réalisée avec une tablette numérique, et non d'un bidouillage infographique. Mais une peinture numérique n'est-elle pas déjà, en soi, un bidouillage ?
Gérard M > C'est drôle ça, mais j'ai bien songé, au début, à la représenter dans la même position que la Joconde. Finalement c'est l'autre profil qui venu plus facilement au bout du crayon...

Greg a dit…

Thierry tu me tues... Terrible celle-ci !

Anonyme a dit…

Cette caricature est exceptionnelle ! BRAVO ! Elle est drôlissime et les traits de Jeanne MOREAU sont parfaitement compris. On pourra difficilement faire mieux...

FreZ a dit…

(je n'étais pas encore remonté jusque là)
Gosh !
...
Je tombe...
Je meurs...

C'est magnifique...

Castor a dit…

maravilha!!!

Poussinaute a dit…

Je suis "tombée" sur ta caricature sur le web, et je dois dire j'ai été d'autant plus agréablement surprise que je ne savais pas que tu l'avais déjà dessinée. Bravo Thierry !
Ne t'étonne pas de la voir sur mon blog car je ne peux pas résister à cette envie. Merci d'avance.