dimanche 9 août 2009

Alexandre Dumas

Alexandre Dumas- Encore un peu de millefeuille, Alexandre ?
- Deux milles feuilles ? Chiche !

Alexandre Dumas - Stylo bille sur papier, couleur et réhaut numériques
Alexandre Dumas - Ballpoint pen on paper, digital color and highlight



Une autre version remarquable, incontournable (et néanmoins maësterienne), de cet ogre ICI.

18 commentaires:

Dominic Philibert a dit…

Wow!!!!!!!!!!!
C'est vraiment superbe!
J'adore son veston et sa main gauche!!

Stéphanie a dit…

Huhuhu, on dirait qu'il sort de chez le dentiste :D

larkeo a dit…

Excellent ! Et pas que le dessin, hein !

Simon a dit…

Criant de justesse et de perfection... Une question me vient: combien de croquis avant la version finale? Ou est-ce que tu pars directement sur le premier jet? En tout cas je suis sans cesse dans l'attente de ta prochaine caricature, et toujours aussi ébloui quand elle apparaît sur mon écran, chapeau!

Charles DA COSTA a dit…

Magnifique !!!
Tu es vraiment très énervant!!!
bravo mon ami

Cali a dit…

je suis toujours le souffle coupé devant tes carricatures !

Cali a dit…

et pourquoi j'ai mis deux "r", hein?!

Thierry a dit…

Dominic > La main gauche est inspirée d'un détail du Portrait de Monsieur Bertin d'Ingres.

Stéphanie > Héhé ! Je n'avais pas pensé à ça, mais cette supposition me convient tout à fait. J'imaginais plutôt des abajoues de hamster, une sorte de garde-manger interne, astucieux et bien pratique.

Larkéo > Toi aussi tu aimes les millefeuilles ?

Simon > Mes réponses ne vont sans doute pas te paraître très originales. Le nombre de croquis préparatoires est très variable, certains visages étant plus "parlants" que d'autres. Pour Dumas, j'ai dû en faire trois ou quatre, alors que pour Hugo il n'y a eu que celui que j'ai posté. Si j'étais raisonnable (et si j'avais plus de temps), je devrais en faire beaucoup plus, ne serait-ce que pour avoir la satisfaction d'aller au bout du sujet. Ceci dit, il est rare que je considère mes travaux comme autre chose que des croquis (même très poussés), ou tout au moins comme des études.

Charles > Dans ce cas, on s'énerve tous mutuellement ! Héhé !, je nous imagine tous devant nos écrans : "Gnégnégné !"

Cali > Tu as mis deux "r", et ce n'est pas grave : le premier ne comptait pas puisque c'était l'air de rien. ;)
Reprends ton souffle tout de même, car c'est trop d'honneur que tu me fais là ! En visitant ton blog, tu as tellement coupé le mien que j'ai appris à faire de l'apnée sans m'en rendre compte !

theb a dit…

Excellent très cher...

Francky a dit…

Superbe une fois de plus. Pffff ;))

Denis a dit…

Superbe ! Comme d'habitude.
Les nuances de gris sont très subtiles.
Je serais très curieux de voir les originaux, ce doit être encore plus impressionnant de voir "en vrai" ce que tu arrives à faire avec un stylo-bille... peut-être un jour une expo ?

Thierry a dit…

Theb, Francky > Thanks, guys !

Denis > Les originaux sont réalisés sur un banal carnet A5 à spirale, de papier bon marché bien trop fin pour le dessin. De plus, à mes yeux ce ne sont que des études à partir desquelles, un jour peut-être, je réaliserai des choses plus abouties. Par conséquent, les exposer sur ce blog c'est déjà bien.
Cependant je ne verrais pas d'inconvénient à faire une démonstration "en vrai" si ça intéresse quelqu'un. Pourquoi pas ?...

Francky a dit…

Un petit clip vidéo en prévision ??
Chic ! suis preneur ;-)

Grand a dit…

"Gnégnégné!"...
C'est encore une merveille quoi!

C'est pas possible, tu t'es fait greffer des stylos billes au bout des paluches dès la naissance!
Jalousie à part, j'suis bien content d'avoir des gobilles pour lorgner de telles prodiges.

larkeo a dit…

j'aime les mille-feuilles mais ils ne souffrent pas la médiocrité, voire le moindre défaut. Ce qui fait que je reste mince (ou à peu près) !
Une démonstration en vrai ? Partante !

Thierry a dit…

Francky > Je réfléchis à quelque chose comme ça, en effet, bien que ça me paraisse un peu lourd à mettre en place. On verra...

Grand > Le stylo est une solution de facilité. Au moins, avec un stylo en main, on ne peut pas s'entendre dire qu'on ne touche pas une bille !
Mes gobilles lorgnent tes prodiges avec la même gourmandise.

Larkéo > Partant aussi (le fiston est pâtissier-chocolatier, ça facilite les choses... ) ! Quant à garder la ligne, c'est un peu plus compliqué pour moi. Finalement, il n'y a que la ligne faite au crayon qui soit toujours aussi fine.

FreZ a dit…

En fait de millefeuille, il est discrètement en train de finir de machouiller le sien, dirait-on :)
(mais je dis sans doute ça parce que je sors de table)

Dominic Philibert a dit…

Merci beaucoup Thierry!!