lundi 31 août 2009

Honoré de Balzac

Honoré de BalzacLe génie grand et sublime de cet homme fut honoré aux dépens même de sa santé. Prudente, sa cousine recommandait les tisanes tandis que lui ne jurait que par le café. Pourtant, les infusions l'auraient peut-être aidé à écrire tout en le secourant, alors qu'avec le café, telle une illusion perdue, ce fut en l'échouant. Pas si bête, la cousine. Malgré cela, la petite verveine et le tilleul serré étaient devenus, entre eux, l'objet d'une profonde et récurrente discorde.
Ô, splendeurs et misères des courtes tisanes !...

Honoré de Balzac - Stylo bille sur papier, couleur et réhaut numériques
Honoré de Balzac - Ballpoint pen on paper, digital color and highlight

17 commentaires:

Saturnas a dit…

Tiens, tu as été gentil avec lui : à part le cou il est très proche de la peinture dont est tiré cette caricature. C'est toutefois un fort joli dessin.

FreZ a dit…

C'était aussi un redoutable chasseur qui a mis au point l'appeau de chat-grain (par exemple) :)

Ainsi bienenchairisé, il me rappelle une de mes connaissances, alors que je me souviens de lui modeste et mignon :)

Maëster a dit…

Encore une fois, en ce cas, vous tutoyez le Génie (avec un grand D).

Stéphanie a dit…

Tiens on dirait qu’Honoré a le même dentiste qu’Alexandre... à force de ne goûter qu’aux saints, ce n’est pas étonnant d’être carié ! :)

Denis a dit…

Je me répète sans doute mais je suis toujours aussi impressionné par la finesse du trait de stylo et la subtilité dans les nuances de gris...
C'est d'autant plus remarquable que d'après ce que j'ai compris, c'est fait sur du papier format A5. (pas évident sur un format si petit).

Chantal a dit…

Très réussi!!!Tiens je crois que ça va donner envie à Maëster de nous honorer d'un Balzac sur son blog!!!

Thierry a dit…

Saturnas > Effectivement, l'exagération du visage n'est pas aussi poussée que je le souhaiterais, tandis que le nez est paradoxalement trop gros. Mais, est-il besoin de préciser que ce n'est qu'une ébauche ? J'y reviendrai sûrement...

FreZ > Poursuivi par les créanciers, Balzac serrait les fesses de peur d'être reconnu lorsqu'il se rendait dans son château d'Indre-et-Loire. Cela lui valut quelques crampes glutéales mémorables durant le trajet. A sa descente de diligence, on l'aurait alors surnommé "le cul raide de Tours"...

Maëster > C'est gentil, mais c'est trop. D'ailleurs, à propos de tutoiement...

Stéphanie > Héhé, les saints d’Honoré !

Denis > Le stylo utilisé est à pointe fine, ce qui permet de monter facilement les valeurs à la trame sur un petit format (A5, en effet), lequel convient parfaitement pour ce qui concerne la surface de papier à couvrir.

Chantal > J’en serais ravi, mais le maître est actuellement sous la douche, et ce qu'il nous en montre suffit amplement à notre plaisir.

Charles DA COSTA a dit…

Terrrible!!!Je passerais des heures a regarder ton travail,c'est un régal!

Merci cher Thierry.

BODARD a dit…

Encore et toujours sous le charme de votre trait et de vos traits d'humour qui accompagnent élégamment chacun de vos tirages de têtes, cher Thierry. A bientôt, donc.

Lemog3d a dit…

On finirait presque par croire qu'il était ainsi...

est-ce réellement une caricature ou une distorsion de la réalité ?

Il y a peut-être un univers parallèle, où tous ne vivent que par leurs traits exacerbés.

Et toi Thierry, ton coup de crayon sert de passerelle vers notre monde pour nous en faire profiter, c'est plutôt sympa... quelle belle abnégation...

vite-vite... d'autres ;-)

bonne continuation et passe le bonjour à ta bille...

Laurent

Clair de Plume a dit…

Remarquable.
On en redemande.
Alors, tous ensemble, "Bisson" Thierry !

Thierry a dit…

Charles > Comme Balzac le disait lui-même (je cite) : "Merci !"

Bodard > A très bientôt, Christophe !

Laurent > De l'usage du stylo bille comme moyen de téléportation ou de révélateur extra-lucide ?... Fichtre, je n'y avais pas songé. Désormais, je ne regarderai plus mes crayons de la même manière... Mais quel compliment !

Clair de Plume > J'y travaille, j'y travaille...

Achdé a dit…

superbe, du dessin au texte, vous êtes un artiste complet. Mes respects (sans comédie!)

theb a dit…

Pfff... je ne sais plus quoi dire. C'est tout simplement terrible. Combien de temps tu passes donc à faire ça???

theb a dit…

(par ailleurs, ma mère aime beaucoup ton travail :)

Grand a dit…

Encore un dans la lignée des balèzes!!! ...Et encore une fois je m'use les "go-billes" avec délectation: merci Thierry !

Thierry a dit…

Achdé > Complet... comme le riz ? Quand on n'est qu'un tiers-riz comme moi, et qu'on évalue ce qu'il me reste encore à apprendre, il faudrait que je sois trois fois plus pour être entier comme vous. Pas complet, certes, mais tant qu'on plaît...

Theb > Le temps passé est difficilement quantifiable. C'est variable suivant le sujet. En outre, le dessin n'étant qu'un loisir, je ne peux m'y mettre que le matin de (très) bonne heure, à la pause déjeuner, le soir et le week-end. Au total, il m'a sans doute fallu une journée pour dessiner Balzac (moins pour Hugo, plus pour Sand...).

Grand > N'use pas trop, Denis, car tu en as besoin pour nous délecter à ton tour !