samedi 1 janvier 2011

Meilleurs vieux

Étude de personnageUn vieux croquis à l'aquarelle, réalisée à partir de quelques taches sur le papier et réhaussée de stylo bille. Serait-ce le quart d'un début de commencement de bonne résolution ?
À suivre...

Étude de personnage - Aquarelle et stylo bille sur papier
Character Study - Watercolor and ballpoint pen on paper

Mais, avant ça, un détournement de carte postale ancienne pour la nouvelle année sur le thème de qui veut aller loin...

9 commentaires:

Cali a dit…

bonne année à toi (:
Continues à nous montrer de belles choses et on sera heureux !

Achde a dit…

L'ami Thierry, tous mes voeux de la part d'un vieux !
Continuez à nous surprendre, à nous émouvoir, à nous émerveiller, bref, à nous énerver avec votre talent ! :)) Sincèrement votre cher confrère.

FreZ a dit…

Youpi ! C'est reparti pour un tour... :)

galien a dit…

Et bien ce quart de début de commencement fait bien plaisir à voir ! et laisse augurer tout u tas de bonnes choses !
Meilleurs yeux !

Lunaba a dit…

*douce et voluptueuse année à toi*

Francky a dit…

Tu passes à la couleur pour 2011 ? Chouette.

Anonyme a dit…

Merci Thierry, beaucoup d'espoir dans ces mots, je te souhaite une jolie et productive rencontre avec le scénariste, ce scénariste, c'est quoi son nom déjà...Mince...Non, je ne dirais rien mais vas-y, tu as beaucoup de talent, ce blog te le prouve et ce sera une très belle année pour tes amies d'ici et d'ailleurs...
J'adore ce vieux!!!
Valérie

Larkéo a dit…

et je dirais même plus : beaux nénés !

Thierry a dit…

Cali > Meilleurs vœux à toi aussi, chère Cali.

Achdé > Recevez mes vœux en retour, cher Achdé. Qui est vieux ?

FreZ > On va tâcher de s'y tenir...

Galien > Le problème, avec les bonnes résolutions, c'est qu'elles sont faites pour être démenties.

Lunaba > De même, chère Éva.

Francky > J'aimerais bien, en effet, utiliser un peu plus la couleur qu'auparavant, et puis surtout m'atteler à ce projet d'illustration des aventures d'Alonso Quijano, le fameux hidalgo.

Valérie > Je l'aime bien aussi, ce bonhomme, mais chaque chose en son temps (oui, oui, je sais, ça fait des années que je dis ça).

Larkéo > ... « Et beau chantier ! », répondit le chirurgien esthétique.