dimanche 5 mai 2013

James Brown

James Brown

À l'heure de la confusion des viandes, force est de constater que la saveur carnée importe finalement bien moins que les condiments et aromates destinés à la masquer. Mais de là à penser que seul l'ail fit le goût d'un steak, ça m'échine.

James Brown - Graphite sur papier, couleur numérique
James Brown - Graphite on paper, digital color
  

James Brown

James Brown (détail 47mm x 63 mm) - Graphite sur papier, couleur numérique
James Brown (detail 1,85" x 2,48") - Graphite on paper, digital color


Voir aussi les versions de Jean-Marc BorotJeff StahlMaëster, Marilo, Vincenzo AltamoreXavier Hourlier...

7 commentaires:

René a dit…

Wouhaouw! J'en ai le souffle coupé!
Je n'ose imagine la patience qu'il y a derrière ce travail!

BOD a dit…

Superbe, bravo Thierry.

"Odin" le Tiche a dit…

Trop tout ce Brown en Black et White !! Superbe travail de détail après l'épure précédente

galien a dit…

C'est très impressionnant...
Je n'en trouve pas les mots...

francky a dit…

#@&//**++OO !!!!

Thierry a dit…

René > Étrangement, je n'ai pas l'impression que ce dessin m'a pris beaucoup de temps.

BOD > Merci, cher Christophe.

Odin le Tiche > Merci beaucoup, et soyez le bienvenu, par Odin (le Roman) !

Galien > Francky a sans doute résolu le problème (voir commentaire suivant). En tout cas, je me suis bien amusé.

Francky > Et pourtant, contrairement à ce qu'on pourrait ¥{%/@, le §@$¤¤" n'est que le ~&¶[**£¢Ð du ßµO"*oO@§, héhéhé !

♥AMBre a dit…

Tes dessins sont extraordinaires, cher Thierry, et celui-ci vibre très fort !
Je suis très fière de te connaître "pour de vrai". Bises