vendredi 4 mars 2016

Maggie Smith

Maggie Smith
 
La passion que Violet Crawley, comtesse douairière de Grantham, entretenait pour les soupes de légumes était connue dans toute la contrée. La vieille dame aurait aimé que le cinématographe s'intéressât vite aux bienfaits des plantes potagères, et plus particulièrement à cette indispensable racine charnue d'herbacée à laquelle elle souhaitait consacrer un film. Le titre en serait : Dans ton navet.

Maggie Smith - Graphite, stylo-bille et numérique
Maggie Smith - Graphite, ballpoint pen and digital

7 commentaires:

Michel dit Tonton Mitch' a dit…

J'adore cette femme et... ce dessin !

Marion Combelas a dit…

De la Maggie pure !

Odin le Tiche a dit…

C'était pas elle Ol' blue eyes ?!...
Mais comme d'hab, tu as su saisir toute la subtilité des expressions !
Après junior Jones, senior Smith, quel talent !

Thierry COQUELET a dit…

Michel dit Tonton Mitch' > Merci beaucoup.

Marion > Il est vrai qu'un bouillon cube du même nom relève la saveur des potages.
Et pour ce qui est de la magie, vous la pratiquez vraiment très bien vous-même (bravo !).

Odin le Tiche > Il me plairait bien la dessiner plus jeune, mais son rôle irrésistible dans Downtown Abbey méritait bien ce détour.

galien a dit…

Un grand dessin pour une grande actrice !
Quelles matières c'est vraiment dingue !
J'adore !

GRAND a dit…

Bigre quel regard, quelle expression, quelle "présence" !
Une caricature "à rides" très loin d'être aride (au sens figuré), l'ensemble est (comme toujours) magnifiquement et subtilement taillé et dégage une impressionnante prestance.
Vraiment balèze !

Votre nom Alain Korkos a dit…

Maggie Smith rêva un temps de fôlatrer avec un moine supérieur, le récit de cette aventure se serait intitulé Dans ton abbé