dimanche 27 mai 2018

Joan Crawford

Joan Crawford

Maman très chère, une autre façon de célébrer la fête des mères tout en sirotant une mauresque.

Joan Crawford - Étude numérique
Joan Crawford - Digital study

3 commentaires:

galien a dit…

Très intense, tellement profond...
Tes caricatures feraient des tatouages d'enfer...

Odin le Tiche a dit…

Superbes effets de lumière ! Un portrait intense dans tous ses détails ! Et quel remarquable travail sur la main ! J'adore ...

Thierry COQUELET a dit…

Galien > Figure-toi qu'on m'a déjà proposé d'utiliser une de mes caricatures pour un tatouage. C'était il y a quelques années, et je ne me souviens plus laquelle. J'avais aimablement refusé, à commencer par le fait que, n'étant pas certain d'être convaincu par mon propre travail, je ne souhaitais pas infliger l'épreuve de la gravure d'un regret dans la peau de quelqu'un.

Odin le Tiche > En matière de caricature, on s'attarde évidemment beaucoup sur les visages, mais exagérer le corps est un exercice plein de chausse-trappes qu'on soupçonne assez peu. Les mains en sont une particulièrement vacharde. La photo de Joan Crawford dont je me suis servi pour ce dessin était donc une sympathique occasion de faire des gammes.