dimanche 7 novembre 2010

Vincent Cassel

Vincent CasselAprès Charles Bronson, qui mieux que lui pourrait incarner L'homme à la Monica ?

Vincent Cassel - Stylo bille sur papier
Vincent Cassel - Ballpoint pen on paper

13 commentaires:

BODARD a dit…

La géométrisation à laquelle nous faisions allusion pour Errol Flynn se précise, s'accentue, se perfectionne. Elle est en totale adéquation avec le médium utilisé, leur complémentarité saute aux yeux, si je puis dire. Et puis il y a aussi ces hachures qui adoucissent les "blancs" du visage et qui font de cette réalisation-ci une caricature aboutie, finalisée, parfaite à mon sens. Je ne puis détacher mes yeux de l'écran, c'est ma-gni-fi-que !

Maëster a dit…

Je n'irai pas jusqu'à dire que tu me fous la haine, mais tu me grilles encore une fois un envie lointaine.

Là, j'en secrète une certaine forme de jalousie... A quoi bon dès lors tirer vers cible semblable puisque je n'atteindrais pas cette perfection, et que tu as déjà exploré les déformations que j'imaginais.

Je ne vais pas m'y casser les dents.

Guillaume Néel a dit…

Je songeais depuis quelques temps à le travailler, car il faut dire que c'est une gueule de ciné.
T'as atteint un tel niveau technique tant dans le traité que dans la déformation que je laisserai reposer mes pistes encore un peu avant de m'y atteler.
Je pose mes crayons, je scrute, j'observe, je m'ébahis et j'apprends.
Merci Thierry, infiniment.

FreZ a dit…

Quel nom lui seyant mal, car jamais celui-ci ne vint sans casser la baraque...
Mais c'est une caractéristique que vous partagez, donc :)

Larkéo a dit…

Il est terrible, yeux scrutateurs, oreilles à l'affût et bouche légèrement amère, menton volontaire et...cravate impeccable !
Du beau boulot, Thierry. Tes dessins me disent toujours quelque chose (en dehors d'une technique parfaite à mon sens)

galien a dit…

Très joli dessin, très technique... Et aussi beaucoup de style : le résultat montre un grand savoir-faire et aussi une analyse très pointue du visage de CAssel, presque mathématique.
Très bien vu.

Francky a dit…

Oh énorme cette caricature ! Si Cassel la voie, (comme disait Patrick) Il risque de la trouver belle aussi. Sur mes lèvres, que des compliments pour la déformation géométrique de cette tête de fou. Chapeau !

Francky a dit…

"Si Cassel la voiT" désolé.

Jean-Marc Borot a dit…

Enorme.
Tout simplement énorme...
Entre savoir, ou se dire, qu'un mec a les yeux écartés, et arriver à le faire ressembler à une raie manta, y'a de la marge. A mon avis, c'est au niveau du Dewaere de Solo.

Denis a dit…

C'est incroyable de voir à quel point tu as poussé la déformation... et pourtant je l'ai reconnu du premier coup d'oeil.
Un exercice difficile mais très réussi, impressionnant...

yal a dit…

C'est top...
C'est quand un caricaturiste deforme de façon optimale que ça devient vraiment royal..
Et quant à "l'homme à la Monica...", ça faisait longtemps qu'un petit jeu de mot ne m'avait pas fait marrer comme ça.
Bonne suite.

Saturnas a dit…

Déformé, trituré, allongé, caricaturé, on reconnaît pourtant toujours (et au premier coup d'œil) de qui il s'agit. Parfois je me demande comment c'est possible. Tu sais mettre le doigt sur ce qui nous individualise. Trop fort le Thierry !

Thierry a dit…

Bodard > La géométrisation est rendue d'autant plus facile que les traits du modèle s'y prêtent volontiers et que la (les) photo(s) servant de référence sont de qualité suffisante, surtout pour ce qui concerne la lumière et les contrastes. C'est une piste que j'explore à tâtons depuis quelques mois.

Maëster > Ce dessin ne correspond pas exactement à l'idée que je m'en étais fait, ce qui, j'ose l'espérer, laisse encore bien de la place à des exagérations plus audacieuses. J'aimerais beaucoup découvrir cette version, si lointaine qu'en fut l'envie, et quand bien même le visage obtenu serait celui d'un doux barman, ce dont je doute (à propos de la douceur), en plus du stimulant coup pied au séant (thirteen) que procure ton coup de crayon...

Guillaume > Permets-moi de formuler la même réponse qu'à Maëster : j'ai hâte de voir ta version de Cassel.

FreZ > ... Cela dit, Cassel n'est pas son véritable patronyme.

Larkéo > Tu as parfaitement décrit les impressions que m'ont procuré les quelques photos dont je me suis inspiré. Selon qu'il sourit ou non, il y a quelque chose de doux ou de brutal dans son visage qu'il me semble intéressant de visiter.

Galien > Analyse très pointue est une bonne définition géométrique de ce dessin.

Francky > Un personnage à plusieurs visages tel que lui est un sujet toujours fascinant à explorer..

Jean-Marc > En entreprenant ce dessin j'étais plus inspiré par le requin-marteau que par la raie manta (ce qui, à vrai dire, ne fait guère de différence), mais je ne suis pas parvenu à exprimer pleinement l'exagération que j'ai en tête.

Denis > Le visage de Vincent Cassel se prête bien à ce genre d'expérience graphique, d'autant que nous disposons de nombreuses photos à son sujet.

Yal > Je te renvoie le compliment : le trait d'humour qu'on trouve toujours au bas de tes superbes aquarelles me réjouit à chaque fois.

Saturnas > Le plus étonnant, c'est qu'à force d'avoir le nez dessus je finis par ne plus reconnaître tout à fait le visage auquel je me consacre. Heureux de te revoir passer par ici.