samedi 20 novembre 2010

Yves Montand

Yves Montand
L'homme hilare, d'air enjôleur, l'avait enflammée. Il comprend confusément qu'il s'y est aussi brûlé les ailes mais, dans les grands yeux de la mariée, lit "mon Néron !".

Yves Montand - Stylo bille sur papier
Yves Montand - Ballpoint pen on paper

19 commentaires:

AMBre a dit…

J'allais pile t'écrire un mail et je découvre ton nouveau post.
En fait, grâce à Maester nous découvrons ta date de naissance et ton visage. Mais rendons à César ce qui est à lui : c'est surtout grâce à Guillaume que j'ai pu mettre une image au-dessus de ton mystérieux talent.
Alors, avec un peu de retard : bon anniversaire, mon Ami (c'est sûr que cela jette beaucoup plus quand cela vient du Maître !), je suis ravie pour toi qu'il te fasse ce grand honneur.

BODARD a dit…

Mon intérêt pour tes caricatures va montant et mon étonnement croissant (du dimanche matin). Comment a-t-on pu s'ignorer aussi longtemps ?

Cali a dit…

Magnifique, il est vraiment magnifique !

et j'ai raté ton anniversaire hier, je suis désolée alors je te le souhaite avec un jour de retard (:

Chantal a dit…

Le regard est particulièrement bien rendu,j'aime beaucoup,bon post anniversaire!!!!

Maëster a dit…

Malgré ta modestie, tu es décidément l'émule altier du Grand Jean.

La part d'ombre que tu glisses dans l'oeil droit, et l'humanité dans le gauche (forcément), le sourcil inquiet, tout concourt à faire de ce portrait une peinture de l'âme bien plus qu'une "simple" caricature.

Je t'en fais l'aveu ; je m'incline devant ton talent.

FreZ a dit…

Superbe ! Grandiose ! Je cherche autre chose à dire qu'aligner des adjectifs dithyrambiques et j'ai du mal. C'est vraiment lui, le Ivo qui séduit la Norma Jean (à moins que ce ne soit le contraire).

Mais quoi ? On me dit qu'hier était un jour anniversaire pour toi ? Avec la journée de politesse de retard, je te le souhaite heureux.
(Ça devrait être dorénavant facile à retenir pour moi, avec une fille et un filleul nés ce jour là... :) )

Guillaume Néel a dit…

Tu es le grand Check de la caricature, avec un Montand exorbitant.
Tu as mis beaucoup de profondeur dans le regard et sa petit moue, rendant tout le charme qu'il possédait.
À defaut de bougies, c'est moi qui suis soufflé... Excellent anniversaire !

Charles DA COSTA a dit…

Joyeux anniversaire !!! mon ami avec un peut de retard...

Une fois encore tu est grandiose
et je constate pour avoir travailler comme tu le sais sur Montand, que tu est aller encore plus loin que ce que je pensais.ta caricature est fantastique !!!

merci cher Thierry.

Larkéo a dit…

je ne suis pas douée pour les anniversaire, soit en retard soit en avance, et des fois pas du tout mais n'empêche c'est de tout coeur que je te souhaite 25000 (au moins) bonnes choses. "Il est formidable ton Montand" (avec sa voix et son accent que j'entends grâce à ton dessin)

charlieM a dit…

Alors que, comme beaucoup, je decouvre grace a Monsieur Maester (merci!), que ton anniversaire etait le 21, je te le souhaite avec une journee de retard, mon ami, mais avec force amities, tendresse et admiration pour ton incroyable travail, ta finesse de trait et d'esprit et pour ta personnalite riche et genereuse.
De nombreuses fees (et des pas plus sottes!) se sont penchees sur ton berceau et je les en remercie vivement quand j'admire (encore!) ton Yves Montand plein de lignes cassees et d'angles qui lui sient comme il faut!
La vivacite de son oeil est si bien retranscrite! Ce ne sont pas des caraicatures, ce sont des soulcatchers que tu nous fait la, grand Sorcier!

Encore JOYEUX ANNIVERSAIRE mon ami et je te souhaite que cette belle nouvelle annee qui s'ouvre a toi te soit propice en toutes choses que tu entreprendras!

Ma Semaine En Image a dit…

Bon anniversaire donc.

Et encore épaté par ce dessin. Alors que Montant m'a épaté par son destin (comme quoi à une lettre près...).

Vraiment super maître Coquelet.

galien a dit…

Bel hommage à sa grande classe. Superb portrait !

francky a dit…

Peau lisse, puis tons clairs obscurs, cette caricature est superbe. Dans son œil droit, ça a l'air de la peur mais c'est sans doute le coté sauvage du monsieur. Bravo, encore une belle leçon de dessin, merci.

Jeff a dit…

Ce portrait enfin commis, car il le mérite, nous rappelle le Montand doux (ou facétieux ? Ce choix désarme) de certaines comédies. Vive Montand. Et bravo vous.

Achde a dit…

je ne me lasserai jamais !

Thierry a dit…

AMBre > Merci, AMBre. La surprise de Maëster fut grande pour moi car, s'il connaît désormais ma tête, la date de mon anniversaire lui était pourtant inconnue jusque là. Par ailleurs, que ma tronche ait pu inspirer des auteurs (Guillaume Néel, FreZ, Francky, Patrick Mate et, donc, Maëster) m'étonne encore, outre le plaisir que cela me procure, le plus spectaculaire étant de pouvoir admirer ce que chaque étude explore avec pertinence.

Bodard > La caricature étant un moyen bien sympathique de franchir les portes de l'ennui, on ne pouvait s'ignorer bien longtemps, même si humour et hommage ont toujours été si délicats à traiter en caricature que ces arts errent, osent, allient encore les pensées aussi vite parfois qu'ils les défont.

Cali > Merci, chère Cali. Tu n'as pas à t'en désoler car personne, en dehors de mes proches, ne connaissait cette date auparavant.

Chantal > Merci beaucoup, Chantal.

Maëster > Je continue d'apprendre, malgré les qualités que tu me prêtes... et qu'il faudra bien que je songe à te rendre.

FreZ > Le titre original de Le Milliardaire est Let's Make Love, ce qui était pour le moins prémonitoire. Ou alors, les têtes d'affiches firent du zèle pour honorer leur contrat jusqu'au bout.

Guillaume > Merci, cher Guillaume. Les mauvaises langues disent qu'il faisait aussi la moue à beaucoup de femmes, je c'ois.

Charles > Merci Charles. Pour parvenir jusqu'à ce dessin, j'ai tout de même fait d'accidentels et croquignolets détours du côté des sosies d'Humphrey Bogart, Gérard Lanvin et quelques autres.

Larkéo > Je t'assure que le retard n'est pas de ton fait, pour la simple raison que tu ne pouvais pas connaître une date que je n'ai jamais révélée. Merci beaucoup.

CharlieM > Que de compliments. Heureusement qu'il n'existe aucun éthylotest pour contrôler l'ivresse que cela procure (on me retirerait le permis de Pilot). Merci beaucoup pour tes vœux.

Ma Semaine En Image > Merci également. C'est à dessein qu'un dessin de Montand n'en fasse pas un des saints, comme on le croit souvent, sans pour autant rendre son destin indécent (quel incident ce serait !).

Galien > Merci, cher Galien.

Francky > Héhé ! Ces calembours me font toujours autant rigoler. C'est moi qui te remercie.

Jeff > Et quand le choix désarme, on est dans le pâté, et même dans le vieux : il n'y a plus qu' la terrine de neuve.

Achdé > ... Ni moi non plus (il est à craindre que ce soit plus fort que moi).

marilo a dit…

Je suis toujours aussi sciée par ce que tu arrives à rendre avec un simple stylo!
Ce Montand anguleux offre un plaisant contraste avec ton Stevenson tout en rondeur...

Denis a dit…

Superbe, son expression est parfaite, aussi bien son regard si particulier que ce sourire en coin...
Les formes anguleuses donnent du dynamisme à l'ensemble et le relief est bien rendu.

Thierry a dit…

Marilo > Le stylo bille n'est pas plus compliqué à manier (si j'ose dire) qu'un crayon de couleur. Il faut juste éviter les petites taches qui peuvent se former au départ d'un trait.
Quant au dessin d'Yves Montand, j'étais à peu près certain que tu en avais dessiné une version toi aussi, car j'aurais aimé la mettre en lien à la suite de mon billet.

Denis > J'ignore si je me tiendrai dorénavant à la géométrisation des formes pour réaliser des caricatures, car c'est une piste que je n'ai pas encore assez explorée pour être certain qu'elle se prête à tous les visages. Mais c'est intéressant à expérimenter.