mardi 31 mai 2011

Alan Rickman

Alan Rickman
C'est le type même du comédien polymorphe toujours en embuscade derrière un postiche ou une paire de lunettes, et qui aime les fruits au point de leur parler avec délicatesse (il prétend que la pêche, dès le cri, se tale). Certains l'ont vu jouer la partition, bien en chair, vif, de nos p'tites gammes enfantines comme une forme de régression, et s'interrogent : si nous nous y intéressons est-ce indûment ?
Il fut, entre autres, le désopilant professeur Severus Rogue (ci-dessus) dont les farces à trappes, au sein de la célèbre école Peau-d'lard, ont fait le bonheur du petit Potier.

Alan Rickman

Alan Rickman - Stylo-bille sur papier, couleurs numériques

Alan Rickman - Ballpoint pen on paper, digital colors

9 commentaires:

Cali a dit…

oh purée !
Voilà ce que je me suis dit tout de go à l'intérieur de moi-même en voyant ton dessin.

Oui, c'est pas tellement critique du coup.
Mais tellement vrai (:

BODARD a dit…

Trés beau travail de recherche sur les formes et la forme générale, merci d'avoir posté les étapes car cela éclaire le résultat. Un plaisir des yeux. Un plaisir tout court. Merci pour tout ça.

FreZ a dit…

Whow !
Le choix a dû être difficile entre le tien et celui de Jean-Marc Borot.

C'est intéressant de voir la progression dans les 3 images du bas.

La mise en couleur est bien sympa. Elle apporte vraiment un plus.

galien a dit…

Impressionnant...
Encore une fois, superbe analyse et interprétation des formes, le résultat est incroyable, un vrai régal !

AMBre a dit…

Grande classe ! Respect, mon cher Thierry.

iulian lalu a dit…

TRES BEAU TRAVAIL...SUPERB RESULTAT ...MERCI THIERRY!

Guillaume Néel a dit…

2 sources de lumière mettant en place une belle compo, sobre et efficace. On jurerait que ce talentueux comédien pose pour toi. Tu en transcendes tout son caractère et la profondeur du personnage qu'il campe.
Jolie coup pour son casque de cheveux.
Encore un coup de ton crayon magique, à moins que ce soit ta main et ton regard qui soit ensorcelé.
Bravo !!

Thierry a dit…

Cali > Ta bienveillance me touche beaucoup. Pour ce qui est de la critique, j'ai sans doute trop accentué la raideur du personnage.

Bodard > Les deux premiers croquis respectent la chronologie des recherches (ce sont effectivement bien les deux premières études de cet exercice) ; ils sont là pour montrer que je suis parti de loin avant de m'approcher du personnage. Le rendu final lui-même (qui est, en réalité, le cinquième dessin) ne me convient que moyennement.

FreZ > Outre la ressemblance avec le personnage, la caricature de Jean-Marc est moins guindée, moins sèche, et offre à voir quelque chose de plus trouble dans le regard que la mienne. L'impression de vie qui se dégage de sa peinture est remarquable.

Galien > Merci, cher ami. Il faut surtout voir les versions de Jean-Marc Borot et de Maëster.

AMBre > Je te remercie beaucoup.

Iulian Lalu > Merci infiniment de votre soutien.

Guillaume > Ah !, si on pouvait obtenir le résultat que l'on souhaite par magie, ce serait formidable. Mais alors, je crois sincèrement que je m'ennuierais beaucoup.

charlieM a dit…

Ha! Merci Thierry.:) Il est magnifique...