vendredi 5 août 2011

Ingrid Bergman

Ingrid Bergman
La laissant gênée de devoir choisir son camp, fragile et cassable en cas d'intense émotion, T.R. Devlin attendait pourtant qu'Alicia Huberman lui livrât d'autres informations. « On tisse le réseau qu'on peut », lui avait-il dit sèchement. La tête de l'organisation, consciente des risques encourus lors de la mission, dût donc taire les devoirs de renseignement qu'elle devait secrètement accomplir au restaurant, dont le contrôle de la pizza. Tandis que le serveur italien, ce trop poli garçon, l'anesthésia de paroles sirupeuses en remplissant son verre de chianti, elle pensait : « aussi anodin soit-il, l'examen du câpre écorne mes principes. Parviendrai-je à surmonter cette épreuve ? ».

Petite dédicace à l'ami Charles qui m'a donné envie de reprendre l'étude de ce visage (voir son excellente version ici).

Ingrid Bergman - Stylo-bille sur papier, couleurs numériques
Ingrid Bergman - Ballpoint pen on paper, digital colors

18 commentaires:

Vincenzo a dit…

Absolutely beautiful!!!

AMBre a dit…

Scotchée !

BODARD a dit…

Quel superbe travail ! Les ombres portées donnent à l'ensemble un relief et, osons le mot, une beauté. J'aime aussi beaucoup, comme pour ton Jaurès ci-dessous, ce moment que tu as choisi pour "ne pas aller trop loin"... Ô stylo suspends ton vol. Ces raisons, et beaucoup d'autres, font de cette pièce un petit bijou. Bravo, Thierry.

Maëster a dit…

Me voici pétrifié, aussi ébranlé qu'un père lorsque son ado tonne.
Quelle finesse, quelle élégance, quelle retenue tout à la fois !...
Ces petites lumières que tu sèmes en son regard comme des indices créent une telle profondeur qu'on la sent plus vivante encore, plus vibrante qu'elle ne le fut.

Respect, admiration, enthousiasme.

FreZ a dit…

Play it again, Sam...

Magnifique, ton Ingrid !

Bart Bals a dit…

I've been follow your blog since the beginning and it's always that same delicate approach ,espacially the women,that you achive with this simple tool like a ballpoint.
It's my favorite drawingtool too for the last 10years or so and I now how difficult it is to keep your drawing'clean'.
It's always a pleasure to see new work every week.Keep it up!

Tony Lewis a dit…

Deilicate and magnificent ,as usual .

francky a dit…

Ouch ! J'ai presque pris l'habitude de prendre une baffe à chaque visite mais celle ci fait très mal.
Le regard, le modelé du nez, ombres lumières et nuances de gris ... superbe !! Et ce "flou" de l'oreille avec la boucle et les cheveux de l'autre coté du visage donne un volume à ce dessin INCROYABLE.
Grande leçon, merci.
Et merci à Charles qui t'as donné envie de nous livrer ce petit bijou.

galien a dit…

Quelle beauté ! Tant le dessin que le modèle. Votre dessin lui rend hommage de la plus jolies de s manières, de la plus émouvante aussi...

caricature lafontaine a dit…

Vous êtes de ceux qui dessinez pour le plaisir des yeux et qui écrivez pour le plaisir de l'esprit. Félicitations pour 'la belle ouvrage'!

Jean-Michel Gruet a dit…

Désolé, je ne peux pas parler, ma machoire est tombée.
Elle est sublime.

Guillaume Néel a dit…

Quel coup de projecteur !!!

Tout est déjà dit avant mais elle semble si vivante et profonde...

Bravo Thierry, tu es épatant.

interNATCOcod'île a dit…

Beau travail d’esthéticien visagiste : coup de peigne impeccable, trait de sourcils parfait, subtile touche de gloss… quand à l’usage du blush, il nous bluffe : pas l’ombre d’une ride pour Ing ;-)

C'est même limite un peu too much pour cause de « pas du tout moche » !!

kyungjin a dit…

La lumière et magnifique...

Thierry a dit…

Vincenzo > Thanks a lot, Vincenzo!

AMBre > Merci, chère adhérente.

Bodard > Le visage d'Ingrid Bergman est particulièrement inspirant, mais plus difficile à caricaturer que je ne l'avais envisagé, quoique son profil (par lequel j'avais commencé) offre une piste d'exploration plus simple.
C'est un visage que j'avais entrepris d'explorer il y a quelques temps et que j'avais mis de côté, faute de résultat satisfaisant, jusqu'à un récent échange avec Charles. Bien que je ne sois pas entièrement satisfait de ce dessin, je considère néanmoins que c'est une première étape, un camp de base qui permettra peut-être d'aller plus loin le moment venu...

Maëster > En raison de l'enflage de chevilles que ton commentaire a subitement produit, une version maësterienne de la belle suédoise (qui serait, à n'en pas douter, aussi agréable à contempler qu'instructive) permettrait d'y mettre un terme, mes os risquant de ne pas le supporter bien longtemps.

FreZ > You must remember him,
A kiss is just a kiss,
A sight is just a sight,
...

Ça ira comme ça ? De l'avis de mes proches, en matière de chanson, je suis meilleur à l'écrit qu'à l'oral.

Bart Bals > Thanks for visiting my blog and commenting.
The ballpoint pen is a very simple tool indeed, but also very demanding. To keep a clean drawing, one must be very vigilant and regularly wipe the ball on a rag or some blotting paper. That said, I am less careful when I draw sketches, as here, than for final pieces.

Tony > I thank you very much, Tony.

Francky > Dommage pour la baffe, j'aurais tant aimé que ce dessin produise plutôt l'effet d'une caresse.

Galien > Merci. La prochaine fois, j'essaierai d'être plus convaincant car je trouve qu'il manque encore deux ou trois choses ici ou là.

Caricature Lafontaine > Vous me faîtes rougir. Après les chevilles que Maëster a fait enfler, voilà que j'ai belle allure...

Jean-Michel Gruet > Merci. Du coup, j'espère que vous n'avez pas une dent contre moi.

Guillaume > Aïe ! Pas sur la tête, le coup de projecteur, jamais sur la tête !

InterNATCOcod'ile > Héhé !, une ride Bergman ?

Kyungjin > Celle de la photo dont je me suis inspiré l'était bien avant cela. Merci.

Soluto a dit…

Sublime...

Anonyme a dit…

Have you thought of demostrating how you crosshatch in real time..not sped up..i would like to see one from start to finish and see the refference you working from..great work..

Larkéo a dit…

Ingrid Bergman est, je crois, impossible à caricaturer. Ses traits, même déformés, restent équilibrés, sa beauté royale ne peux être affectée, alors tu as brossé un portrait magnifique, pas une caricature !