samedi 4 février 2012

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert Depuis son lit où il écrivait un peu et rêvassait beaucoup, Gustave observait l'incessant va-et-vient de la gouvernante en cuisine. Elle grognait en l'apercevant ainsi, mais lui demeurait placide et la rassurait.
- Ma bonne Julie, s'imprégner de la vie des gens est un penchant naturel. Au fond, je suis une grosse éponge, un buvard.
- Pour sûr, un buvard épais, couché, rétorquait-elle.

Gustave Flaubert - Stylo-bille sur papier
Gustave Flaubert - Ballpoint pen on paper


Gustave Flaubert (études)Gustave Flaubert (études) - Crayon (à gauche) et stylo-bille (à droite) sur papier
Gustave Flaubert (studies) - Pencil (left) and ballpoint pen (right) on paper

9 commentaires:

guillaume néel a dit…

C'est sublime. Ton travail sur le visage est énorme (les croquis en plus sont la cerise), et il me semble qu'en traitant de la sorte les lumières et le contraste, tu lui as donné une force exceptionnelle. On a du mal à se détacher de ton travail et de la finesse du rendu de son regard, de ses cheveux et de sa bacchante filante.
Merci pour ce très bon moment.

BOD a dit…

Je me souviens encore fort bien de ta première version postée il y a presque deux ans (je viens de m'assurer de la date). Celle-ci me semble encore plus réussie par ton choix "de tasser" un peu plus le visage. Tu y gagnes encore en ressemblance, je trouve. Merci pour tes études, trés éclairantes.

galien a dit…

Sympa de montrer différentes versions, ça permet d'appréhender les premiers coups de crayons, d'approche d'une caricature. Et c'est déjà très efficace, c'est sûr...

FreZ a dit…

Comme d'hab, me voilà renversé par terre, étalé au beau milieu du boulevard des P couchés...

francky a dit…

Wahou ! et en plus avec les étapes. Superbe !
J'ai un petit faible pour le croquis en bas à gauche mais le petit pli du cou sur le col amidonné de la version finale est pfffiiuuu. Bravo.

Thierry a dit…

Guillaume > C'est un visage auquel j'ai consacré bien des heures tant il n'a cessé de m'échapper. Selon la qualité de tirage de la photo dont je me suis inspiré (tantôt surexposée, tantôt sous-exposée), son visage paraît différent et, ce faisant, difficile à cerner. C'est ainsi que, pour parvenir à ce dessin, il m'a fallu passer par des études selon différents angles de vues, dont le portrait peint par Giraud (croquis, en bas à gauche).

Bod > La première version ne me satisfaisait pas. Outre la construction bancale, la ressemblance s'était effacée dans les heures qui avaient suivi sa publication. Depuis, grâce à de nouvelles et trop rares photos, j'ai pu étudier d'autres facettes du visage de Flaubert. Par exemple, le masque mortuaire de l'écrivain, en particulier une photo où il est montré de profil, est riche d'enseignement. Mais on n'en finit jamais d'explorer...

Galien > Selon la photo choisie, on se rend compte que la perception d'un même visage peut diffèrer considérablement : un nez, par exemple, peut paraître petit vu de face, et très long quand il est vu de profil. Dans ce cas, restituer la bonne longueur de nez, même quand on le montre de face, ne devient possible qu'après avoir étudié le visage sous différents angles de vue. Si cette approche me semble (pour l'instant) plus pertinente, elle n'est pourtant pas définitive car il se peut que, dans quelques temps, la façon dont je percevrai le visage de Flaubert ne soit plus la même qu'aujourd'hui. Ce sera alors l'occasion d'un nouveau dessin.

FreZ > Étalé, vraiment l'es-tu ? Car si on se dit mentalement que ce n'est qu'une farce, un trompe-l'œil, il n'y a finalement rien de bien renversant dans ce dessin.

Francky > Je me suis servi d'un portrait peint par Giraud (ici) pour le croquis, en bas à gauche. Mais je n'ai guère de mérite : tout ce qui peut prêter à caricature dans le visage de Flaubert est déjà présent dans cette peinture, sans doute involontairement de la part de son auteur.

Chantal a dit…

Jolie moustache!Encore une réussite,ce Flaubert!

FreZ a dit…

Thierry > ben si, c'est justement la qualité de la farce, du trompe-l'œil en question.

Athalie a dit…

Bonjour,
Ma préférée pour l'instant sera celle-ci ... Parce que Flaubert a effectivement plusieurs "facettes", et que j'adore le jeu de mots !!!!
Nathalie (Aleslire)