dimanche 23 janvier 2011

Jeanne Moreau

Jeanne MoreauAujourd'hui, et comme chaque année depuis 2003, Jeanne Moreau fête son anniversaire au festival Premiers Plans d'Angers. C'est l'occasion de refaire un tour par ce visage, dont l'étude ci-dessus donnera lieu prochainement à un dessin plus abouti.

Jeanne Moreau - Crayon et stylo bille sur papier
Jeanne Moreau - Pencil and ballpoint pen on paper

12 commentaires:

BODARD a dit…

Merveilleuse Jeanne, je l'adore. Comme j'adore ton croquis bien prometteur et oeuvre déjà et en l'état. Actrice et chanteuse de talent, elle interprète les textes de Cyrus Bassiak comme personne, et sa voix qui lit Jean Genet (chanté par Daho) est inoubliable, bouleversante. Hélas, jamais présent à Angers en janvier, jamais je ne lui ai dit que je l'aimerai toujours.

Thierry a dit…

Bodard > Depuis qu'elle vient à Angers, il est assez facile de la croiser. Bien des festivaliers ont déjà eu l'occasion de lui témoigner leur affection. Le jour de ses quatre-vingt ans, lorsqu'elle est montée sur scène pour présenter Le journal d'une femme de chambre, elle n'a pas eu le temps de prendre la parole : tout l'auditorium, en chœur, a entonné un Joyeux anniversaire qui l'a visiblement touchée.

Agustín Gomila a dit…

All your caricatures are awesome.

Francky a dit…

Beau départ, et je suis certain que l'arrivée ne sera que plus belle, j'attends donc la prochaine version avec impatience.
Si j'ai bonne mémoire tu as déjà fait une (superbe) version de la dame en couleur, la version que tu nous prépares sera-t-elle aussi en coul ?
héhéhé.

Guillaume Néel a dit…

Ça part fort !
Ce regard, cette bouche et tout ce volume et profondeur déjà présent.
Ça augure encore une belle bobine de cinoche.

FreZ a dit…

J'ai toujours en tête ta précédente version. J'attends maintenant celle-ci en trépignant.
(enfin, je trépignerai demain, après dodo :) )

galien a dit…

Que l'attente va être longue ! ce Croquis est plein de promesses, et est déjà superbe en l'état...
La maîtrise de la lumière est évidente et rend le visage tout à fait radieux !

charlieM a dit…

Ah! Que tu captes bien les regards! La, encore une fois, meme en croquis, tu plantes parfaitement son regard melancolique limite hante.:)

Maëster a dit…

J'aime tes croquis autant (sinon peut-être plus) que tes réalisations terminées ; on y voit la construction, on y sent la vibration (et la jubilation) des coups de crayon, on se rend compte du boulot de fou... et tu as déjà planté l'essentiel du décor, le regard perdu, mélancolique, et cette moue inimitable.

Respect.

Achde a dit…

vous nous poussez à nous noyer dans son regard pensif et vous rendez "belle" celle qui fit la moue toute sa carrière. Un travail tout en jeté mais aussi en profondeur. Qui a dit que la ligne ne pouvait être que claire. Je m'enthousiasme toujours autant pour votre technique monumentale.

Lunaba a dit…

j'aime quand tu croques l'âme d'une élégante :)

Thierry a dit…

Cosmin Podar > Your version of Steve Carell is excellent, dear Agustin. Your illustrations, sketches and studies are very motivating jobs to me.

Francky > La version en couleurs se trouve ICI, et était peinte à la tablette graphique. Cependant, la version aboutie de ce croquis sera en noir et blanc, car la photo dont je me suis inspiré est extraite d'Ascenseur pour l'échafaud qui l'est déjà.

Guillaume > On verra... Pour l'instant, je laisse un peu reposer.

FreZ > Il te faudra encore un peu de patience...

Galien > Pour ce qui concerne la lumière, on doit beaucoup aux chefs opérateurs et aux photographes de talent ayant éclairé les visages qui nous inspirent.

CharlieM > La photo m'ayant servi de modèle est très belle et particulièrement inspirante.

Maëster > Le plaisir que procure la recherche du bon croquis est différent de celui qu'on éprouve dans la réalisation d'un dessin plus abouti, et je ne renie aucun des deux. Comme tu le sais si bien, les enjeux ne sont pas les mêmes dans les deux cas, mais je m'échine cependant à vouloir toujours améliorer ce qui manque encore dans mes dessins plus finis.
Cependant, même si je fais semblant d'être un vieux matou un peu têtu, je sais évidemment qu'à travers ton commentaire tu n'es pas, là, censeur pour les chats faux.

Achdé > Votre commentaire au sujet de la ligne claire, est un trait d'esprit qui me plaît bien, et dont j'espère que nous aurons l'occasion de reparler un jour prochain.

Lunaba > Les élégantes sont justement celles qui se laissent le moins facilement croquer, parce qu'elles sont toujours dans la dérobade. C'est un jeu, et je m'y amuse beaucoup, quand bien même il arrive souvent que je m'y casse les dents. J'espère d'ailleurs que ça durera encore longtemps car je m'en voudrais beaucoup de m'entendre dire de telle ou telle que c'est une femme facile... à dessiner.